Comment bien choisir sa lunette de visée ?

Lors de l’achat d’une lunette de visée ou lunette de tir, on est souvent perturbé par le choix de modèles, de marques, de réticules qui se présentent devant soi. Or, étant donné qu’il s’agit avant tout d’un instrument un peu onéreux et qui demande en même temps un procédé de montage et de réglage plus sophistiqué, il est crucial de faire le bon choix dès le départ afin de prémunir des déconvenues.

Choisir une lunette de visée selon son utilité principale

Avant tout, une lunette de tir ou de visée peut avoir de multiple usage. Dans la majorité des cas, elle est utilisée par les chasseurs lorsqu’ils partent à la chasse. À ce propos, le choix dépend exclusivement de l’environnement et notamment du genre de gibier faisant l’objet de la chasse. En outre, elle est également un instrument indispensable pour les corps de métiers de défense comme la gendarmerie, la police, les forces spéciales, etc. Toutefois, lorsqu’il est question de défendre un terrain ou une zone plus vaste, certains modèles de lunette de tir peuvent empêcher d’agir rapidement. Par ailleurs, elle peut aussi être utilisée dans le cadre du tir de cibles. Dans ce sens, le tireur sportif sur cible doit a priori choisir sa lunette de tir en fonction de la distance entre le projectile et le tireur.

Choisir une lunette de visée suivant son type de montage

Ensuite, le choix d’une lunette de tir dépend également du type de montage. D’ailleurs, il s’agit d’un critère de sélection essentiel, à ne surtout pas prendre à la légère. Ainsi, pour une lunette de tir facile à monter, l’idéal est de choisir les colliers de serrage ou bien des rails de fixation aux dimensions idéales. Pour ce faire, il vous importe simplement de vous référer au diamètre du tube de la lunette de visée. À noter qu’il existe en général deux types de matériaux utilisés pour la fixation ou le collier, à savoir l’acier et l’aluminium. Les colliers en acier sont réputés pour leur grande résistance et sont principalement utilisés sur une arme à gros calibre ou bien pour une grande chasse. Les colliers en aluminium sont quant à eux moins résistants. On l’utilise souvent pour le tir sur cible de loisir, durant l’entraînement et notamment sur les armes de petits calibres. En plus des matériaux, il est aussi important de distinguer deux types de montage, entre autres le montage fixe et le montage amovible. D’un côté, dans le premier, la lunette de tir ne peut plus être démontée une fois qu’elle a été fixée sur l’arme, sous peine de recommencer tous les procédés de réglages. De l’autre côté, avec un montage amovible, la lunette optique peut être enlevée facilement sans réglage particulier. Sur ce, l’idéal est de choisir l’instrument en fonction de son usage principal.

Choisir une lunette de tir en fonction du réticule

À part l’utilité principale et le type de montage, il est aussi primordial de sélectionner sa lunette optique suivant le type des réticules. Ces derniers qui se diffèrent les uns des autres en fonction du modèle de lunette de visée. Quoi qu’il en soit, le réticule doit par-dessus être adapté à l’usage exclusif de l’arme. Ainsi, que ce soit pour un tir à longue distance, un tir à l’approche, à l’affût ou bien un tir en chasse battue, la règle principale est de choisir le type de réticule le plus confortable. Pour ce faire, vous avez largement le choix entre trois types de réticules, à savoir le réticule « duplex » (réticule classique), le réticule « MIL-DOT » et le réticule « BDC » ou Bullet Drop Compensator (avec un compensateur de chute de balle).

Trouver des armoires fortes pour fusils à prix pas chers en ligne
Qu’est-ce que le certificat de contrôle des connaissances ?