Pistolet à plomb : quel modèle choisir ?

Vous souhaitez acheter un pistolet à plomb ? Souvenez-vous que même s’ils sont en vente libre en France, la loi est très sévère à propos de la possession ou de l’acquisition d’une arme. Voilà pourquoi, il est indispensable de vous renseigner avant d’en acheter une. Voici quelques informations qui pourront vous aider.

La réglementation concernant le pistolet à plomb

Il existe plusieurs catégories d’armes en fonction du type d’usage. Quel que soit le type, la législation française est très stricte envers l’acquisition d’une arme. En effet, même le pistolet à plomb le moins puissant est soumis à une réglementation sévère. La loi trie donc les armes selon leur genre et les règles pour pouvoir en acheter seront aussi différentes. Par exemple, la possession d’une arme à la catégorie A ou les armes de guerre est interdite aux particuliers. En revanche, il est autorisé d’acquérir une arme de la catégorie D, c’est-à-dire la plus faible en étant majeur. Concernant, les armes à plomb, elles font partie de la catégorie D. Alors, qu’il s’agisse de carabine ou de pistolet à plomb, les majeurs peuvent en disposer à condition que leur puissance soit entre 2 et 20 joules. Notez qu’une arme moins de 2 joules peut être utilisée pour la pratique de l’airsoft. Ainsi, un pistolet inférieur à 0,08 joules qui est considéré comme un jouet peut être mis entre les mains des enfants. Vous devez toutefois appliquer les règles de sécurité et garder un œil sur ces derniers. En effet, un pistolet bille acier dangereux.

Quel type de pistolet à plomb choisir ?

Une fois ces règles en tête et que vous décidez d’acheter votre premier pistolet à plomb, il est temps de penser au modèle. En somme, il existe trois types d’armes à plombs :

  • Le pistolet à air comprimé à piston : cela fonctionne comme le principe de la carabine à plombs à piston. C’est un ressort qui pousse le piston et qui presse l’air dans un cylindrique et projette le projectile. Souvent utilisé à l’entraînement des stands de tir, ce système est intégré dans les pistolets à plomb diabolo à canon basculant de puissance 8 joules.
  • Le pistolet à air pré-comprimé PCP : cette arme fonctionne à l’aide d’une réserve d’air comprimé que le tireur doit presser avec une pompe. Ce dernier est un élément de l’arme et juste quelques pressions suffisent pour éjecter le projectile. Et le PCP quant à lui sert à arrêter les vibrations et les fortes puissances.
  • Le pistolet à plomb à Co2 : comme son nom l’indique, celle-ci nécessite une réserve à Co2 de 12 g pour tirer. Le principal avantage de ce modèle c’est qu’il offre une autonomie plus importante permettant des tirs à répétition. La sparclette de Co2 devrait toutefois être remplacée après une quarantaine de tirs.

Comme vous voyez, c’est la méthode de propulsion qui différencie la manière d’utiliser les pistolets. À vous donc de choisir le modèle qui vous convient le mieux en fonction de son usage (tir de divertissement, de loisir, tir de précision ou de compétition).

Comment entretenir un pistolet à plomb ?

Vous devez savoir que le pistolet est une arme à poing qui se détériore facilement après une utilisation répétée, que ce soit un pistolet ou un revolver a plomb. En effet, ses pièces d’ensembles subissent des soubresauts répétés à chaque tir. De plus, le passage des projectiles salir petit à petit le canon en plus des poussières et des résidus qui peuvent bloquer les pièces mécaniques. D’où l’importance d’entretenir votre arme si vous voulez préserver sa qualité et pour qu’elle dure plus longtemps. Pourtant, vous devez faire attention en faisant cette tâche parce que cela représente des mécanismes précis et délicats. D’abord, vous ne devez pas utiliser que du lubrifiant sans additif et à base de silicone, ce qui protège les joints d’étanchéité. Vous ne devez pas non plus stoker le pistolet avec une cartouche de Co2 qui est déjà percutée. Et surtout, ne vous envisagez pas de faire un démontage risqué pour votre arme. Si c’est nécessaire, vous devez faire appel à des techniciens professionnels. Ou bien, suivez la notice fournie et recommandée depuis l’achat pour appendre les précautions principales.

Autres points à savoir

Toute personne majeure peut avoir n’importe quel pistolet à plomb, à billes et à carabines, notamment celui qui a une puissance inférieure à 20 joules. En effet, les pistolets qui dépassent le 20 joules font partie de catégorie C, ce qui exige des conditions particulières pour pouvoir en posséder. En plus de son âge (majeur), l’acquéreur doit présenter une licence de tir ou d’un permis de chasse pour en acheter. Il doit ensuite faire une déclaration auprès de la préfecture. De toute évidence, il ne doit pas être inscrit dans le fichier national des personnes interdites de détention d’armes. Ainsi, il doit disposer un bulletin nº 2 du casier judiciaire montrant qu’il n’est pas condamné pour trafic de stupéfiants, meurtre, tortures, assassinat… Il doit également présenter un certificat médical pour justifier qu’il n’est pas signalé par un comportement redoutable qui pourra être dangereux pour l’usage de l’arme. À noter que le port de toute arme dans la rue est interdit, même si la possession est autorisée. Et surtout faites attention au pistolet bille acier dangereux, conservez-le dans un endroit sûr.

Comment trouver une arme correspondant à vos besoins ?
Comment utiliser un bateau amorceur pour pêcher la carpe ?